TRAITEMENT DE LA MÉRULE

Débarrassez vous des punaises de lits, cafards, rats et tout autre nuisible

Traitement contre la mérule à Paris et en Ile de France

La mérule

La mérule se manifeste par l’apparition d’une substance semblable à de l’ouate épaisse et blanche ou à une toile d’araignée qui vire ensuite au gris. Les filaments gris argenté du mycélium d’un diamètre de 6 à 8 mm peuvent aller jusqu’à plusieurs mètres de longueur. Ils s’insinuent au cœur du bois et peuvent même traverser la maçonnerie. À l’état sec, les filaments deviennent cassants.

Le champignon se présente sous la forme d’une masse molle, visqueuse, de un à deux centimètres d’épaisseur et de couleur rouge brun. Il contient des spores de couleur rouge.

La partie végétative de la mérule est un mycélium qui se développent dans les cavités du bois. En surface, les hyphes s’agglomèrent ou s’entremêlent et forment soit une toile grisâtre. Le champignon est capable de traverser la maçonnerie. Il a aussi la capacité de transporter de l’eau, ce qui permet au champignon de se propager de proche en proche sur des pièces de bois a priori saines.

Les bois nus deviennent brunâtres, s’effritent et partent en morceaux en raison de la destruction de la cellulose. Les bois peints se boursouflent puis se craquellent. Les ramifications peuvent traverser les joints de ciment, les briques poreuses et abîmer ainsi les murs. Bien que la mérule pleureuse puisse traverser la maçonnerie, elle ne peut toutefois pas la détruire. Cette mérule colonise et détruit principalement le bois œuvré (charpentes, escaliers). La propagation ne cesse pas, jusqu’à la température létale de 28°C.

LA MÉRULE

LA MÉRULE

Ordre : Boletales
Famille : Serpulaceae
Nom : Serpula lacrymans
Taille : Les filaments gris argenté du mycélium d’un diamètre de 6 à 8 mm peuvent aller jusqu’à plusieurs mètres de longueur.
Durée de vie : En conditions qui ne lui conviennent plus, le champignon ne meurt pas mais entre en période de latence et est prêt à se « réveiller » dès que les conditions d’humidité et de température sont à nouveau favorables.
Reproduction : Le taux d’humidité du bois (à partir de 22 %), l’humidité optimale est aux alentours de 35 %, le développement s’arrête à 40 %. La température entre 20 et 26 °C, une atmosphère confinée et de l’obscurité.
Refuge : Ils s’insinuent au cœur du bois et peuvent même traverser la maçonnerie.
Physionomie : La mérule se manifeste par l’apparition d’une substance semblable à de la ouate épaisse et blanche ou à une toile d’araignée qui vire ensuite au gris.

LA MÉRULE

Ordre : Boletales
Famille : Serpulaceae
Nom : Serpula lacrymans
Taille : Les filaments gris argenté du mycélium d’un diamètre de 6 à 8 mm peuvent aller jusqu’à plusieurs mètres de longueur.
Durée de vie : En conditions qui ne lui conviennent plus, le champignon ne meurt pas mais entre en période de latence et est prêt à se « réveiller » dès que les conditions d’humidité et de température sont à nouveau favorables.
Reproduction : Le taux d’humidité du bois (à partir de 22 %), l’humidité optimale est aux alentours de 35 %, le développement s’arrête à 40 %. La température entre 20 et 26 °C, une atmosphère confinée et de l’obscurité.
Refuge : Ils s’insinuent au cœur du bois et peuvent même traverser la maçonnerie.
Physionomie : La mérule se manifeste par l’apparition d’une substance semblable à de la ouate épaisse et blanche ou à une toile d’araignée qui vire ensuite au gris.

Contactez-nous ou appelez-nous au 01 34 08 17 10 pour plus d'informations

Menu