1. Accueil
  2. Articles
  3. La punaise de lit : un nouveau fléau ?

La punaise de lit : un nouveau fléau ?

La punaise des lits, Cimex lectularius ou Cimex hemaptius est-elle un fléau si nouveau que ça ? Les premiers écrits évoquant les punaises de lit remontent à la Grèce et Rome antique en 400 avant JC, puis vers 600 après JC les punaises de lits ont atteint la Chine. Souvent considérés comme nuisibles, elles auraient été prisées pour des propriétés médicinales supposées dans les temps anciens. Puis au fil des siècles, on trouve la punaise de lit dans plus en plus d’écrit. Treizième siècle en Allemagne, quinzième en France, seizième en Angleterre. Enfin au dix-huitième siècle, elle découvre le nouveau monde en s’installant avec les colons. Nous pourrions penser qu’une espèce d’une branche cousine existait déjà mais aucun mot amérindien pour désigner un insecte ressemblant de près ou de loin à la punaise de lit. Pourtant, elle est bien installée au pays de l’Oncle Sam puisqu’Abraham Lincoln en parle dans un discours durant la guerre de sécession. De l’autre côté de l’atlantique, au vingtième siècle dans les tranchées, les poilus évoquent ces parasites les dévorants dans leurs sommeils rajoutant ainsi une difficulté supplémentaire à leur condition de soldat. La punaise de lit disparaît presque totalement dans les années 50 suite aux traitements massifs contre la vermine dispersés sur les décombres des maisons de la dernière guerre.

Puis dans le milieu des années 90, une résurgence commence à apparaître à travers le monde. De plus en plus de patients viennent se présenter chez le médecin avec des traces de piqûres après avoir séjourné dans un gîte, hôtel, train de nuit, etc.… En France, l’explosion de la punaise de lit dans le milieu professionnel après notre coupe du monde en 1998.

Ce retour de Cimex lectularius serait dû à plusieurs facteurs. D’abord l’arrêt de DDT. L’insecticide roi depuis les années 30 autant performant que nocif pour l’Homme et la planète. Il est interdit dans les années 70. L’effet direct d’une quarantaine d’année de pesticide est la mutation de l’insecte devenu résistant à cet insecticide particulièrement virulent et donc aux nouveaux produits mis sur le marché dans les années suivantes.

Le phénomène de mondialisation post guerre froide et la relative paix rendant accessible les vacances à l’étranger et autres pèlerinages comme Saint Jacques de Compostelle par exemple finit de disséminer la punaise de lits aux quatre coins de la planète mais surtout sous votre sommier.

Rappelez-vous qu’avoir des punaises n’aient pas dû à un manque d’hygiène ! Si vous avez des doutes n’hésitez pas à nous appeler pour effectuer un diagnostic gratuit !

Article précédent
Le Frelon Oriental arrive en France : une nouvelle menace pour les abeilles ?
Article suivant
Lutter contre les souris sans produits et sans chat ?
Menu