1. Accueil
  2. Articles
  3. Lutter contre les souris sans produits et sans chat ?

Lutter contre les souris sans produits et sans chat ?

Oui lutter contre les souris ou autres rongeurs sans produits chimiques avec l’aide d’un professionnel c’est possible et on vous dit tout ici ! Vous entendez des bruits dans les murs ou dans votre grenier la nuit ? Rassurez-vous ce n’est pas un revenant mais bien des souris qui se sont installés chez vous ! Bien qu’étant un animal affectueux, très intelligent et pouvant même être apprivoisé, vous seriez plutôt intéressé à ce qu’elles restent en dehors de votre maison ?

Sachez tout d’abord qu’une souris sait nager, grimper, sauter jusqu’à une trentaine de centimètres de haut ! Elle saura aussi se faufiler par des trous de douze millimètres voir moitié moins pour les plus jeunes (de vrais trous de souris !). Maintenant que vous savez ce que vous cherchez faîte le tour de votre logement en quête de portes fermant mal ou avec un jour trop important. Cherchez également des trous : près des huisseries, vers les caches moineaux, sous votre cabane de jardin, etc.… Le pourtour de vos tuyaux d’évacuation est un lieu de passage idéal pour des allers et venus vers la chaleur de votre logement. Si vous trouvez des traces de passages telles que des excréments, des traces de sébum (traces de gras), des produits rongés alors il faut pratiquer l’herméticité. Pour cela, vous pouvez mettre des grilles métalliques à mailles fines, du plâtre, de la mousse expansive, ou encore des bas de porte.

Félicitation, l’intérieur est protégé mais qu’en est-il de l’extérieur ? De plus en plus dans nos jardins, nous trouvons des composteurs, cabanons de jardin et poulailler. Autant de tentations pour les souris de venir chercher de la nourriture et un logement.

Commençons par le poulailler. Un entretien à minima hebdomadaire pour maintenir un état de propreté à l’intérieur de l’enclos est nécessaire. Préférez aussi des distributeurs de nourriture s’ouvrant pour vos animaux afin de limiter la présence de rongeurs. Les restes de cuisine jetés dans le poulailler sont à prohiber car si ils ne sont plus là le lendemain commencez à chercher les terriers dans votre jardin ! Pour ce qui est du compost, il vous faut un vrai bac composteur. Ne mettez pas en vrac vos épluchures avec la tonte au-dessus ou là aussi ça va vite devenir compliqué. En suivant les conseils d’entretien sur les sites spécialisés, vous devriez vous éviter la présence de rats dans votre compost. Enfin pour ce qui est du cabanon, soyez toujours certain qu’il soit bien rangé et évitez d’y stocker la nourriture de vos animaux domestiques ou graines pour oiseaux. Selon la qualité de ce dernier et de son installation, vous pourrez avoir du mal à le rendre hermétique, alors autant le rendre inintéressant à la venue des souris et autres rongeurs.

Mais ce n’est pas tout pour l’extérieur ! Tondez régulièrement, taillez vos haies ou arbustes. Les rongeurs n’aiment pas s’exposer à leurs prédateurs et privilégieront un autre passage. Faîtes le tour de vos robinets ou système d’arrosage car chaque fuite d’eau ou goutte à goutte est une vraie source pour une souris qui n’a besoin que de quelques grammes par jour pour vivre et non pas 1 litre d’eau comme nous. Enfin, apportez un grand soin à votre poubelle. Dès que le couvercle est cassé ou le fond est troué, n’hésitez pas à les changer pour les priver d’un accès à la nourriture.

Malgré tous ces conseils vous êtes encore embêtés par des souris ? N’hésitez pas à faire appel à nos services pour un diagnostic sur l’herméticité de votre maison ou un traitement rongeur.

Article précédent
La punaise de lit : un nouveau fléau ?
Article suivant
Prenons nous le train avec les rats ?
Menu