1. Accueil
  2. Articles
  3. Prenons nous le train avec les rats ?

Prenons nous le train avec les rats ?

Trafic perturbé pour cause de câbles rongés, des vidéos de rongeurs sur les quais du métro circulant sur les réseaux sociaux, une suspicion qu’un agent SNCF ait contracté la leptospirose (la maladie du rat) en 2008, ou encore l’accident de Denguin (64) où un TER heurta un TGV à cause de rongeurs installés dans la guérite qui gère les signaux automatiques.

Autant d’exemples qui nous prouvent que Rattus norvegicus – le rat brun de son vrai nom – est bien installé dans nos gares et est source de nuisances.

Si nous prenons Paris qui compte 4 rats pour 1 habitant c’est d’autant plus vrai. Il suffit d’interroger des amis autour de nous, on s’aperçoit qu’avoir des rats en gare parisienne est aussi commun que de voir la Tour Eiffel. Ils font « parti du paysage » ou encore la fameuse référence à « Ratatouille » revient toujours à un moment donné dans la discussion.

Mais quelle est la raison de cette présence et pouvons nous tenter d’y remédier ou tout du moins de la limiter ?

Pour comprendre le pourquoi, je vous propose de faire un focus sur la Gare du nord à Paris.  La Gare du Nord à Paris est la 3ème gare au monde et surtout la 1ère gare européenne (toutes les gares les plus fréquentées sont au Japon), 700 000 voyageurs quotidiens (soit Lyon et Bordeaux réunis).

On imagine les problématiques qui vont avec.

L’une des problématiques principales concerne les déchets à l’intérieur et à l’extérieur de la gare. Rajoutons à cela les 110 commerces de la gare qui proposent pour certains de la restauration et vous obtenez une source quasi inépuisable de nourritures pour les rongeurs.

Evidemment, les équipes de nettoyages sont là mais avec l’équivalent en termes de flux de deux grandes villes françaises au quotidien, il est facile de comprendre que les rats restent à l’affût surtout pour ce qui tombe sur les voies.

Mais se limiter à cela n’est pas suffisant pour comprendre la complexité d’une telle situation, rajoutons les travaux qui ont eux aussi un effet sur les rats. Selon l’endroit où ils sont effectués vous pouvez en voir plus chasser par les vibrations. Et si nous restons sur notre exemple de la gare du Nord construite en 1846 (bien que modernisée au fil des années), on sait que de multiples passages du métro à la surface existent pour nos amis rongeurs.

Les rats en gare sont donc une fatalité ? Et bien pas forcément comme ont pu en témoigner les différentes campagnes de la gare Saint Lazare, elles ont fortement fait diminuer la présence de rats. Une campagne bien préparée, avec des postes sécurisées aux endroits stratégiques fonctionnent. Il existe maintenant une multitude de postes pour savoir traiter des ERP (entreprise recevant du public), et de nombreuses techniques d’herméticité pour limiter les passages de rongeurs. En combinant la synergie des différents acteurs sur ces actions et des contrôles réguliers, il est possible de limiter la visite des rats. Si vous êtes un professionnel en restauration, magasin de presse ou tout autre métier en gare, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous établir une stratégie de lutte contre les rats !

Article précédent
Lutter contre les souris sans produits et sans chat ?
Menu